Mary Poppins ou comment ma valise se prépare presque toute seule

Si la petite souris m’avait dit un jour que je voyagerai autant, je ne l’aurai pas cru… Et pourtant !
Aujourd’hui, le fait d’habiter à l’étranger, en Irlande en l’occurrence, je voyage beaucoup. Que ce soit personnel ou professionnel d’ailleurs.

C’est simple, l’aéroport de Dublin, c’est presque ma deuxième maison. Bon OK j’exagère un peu =)

Toujours est-il que j’ai beau voyager régulièrement et depuis plusieurs années, j’ai longtemps détesté préparer ma valise. Il me fallait pas moins de deux heures pour remplir l’équivalent de trois jours de voyages

réfléchir sur les tenues

vérifier la météo

et donc changer d’avis sur les tenues

hésiter encore un peu

regarder Instagram

 se rendre compte que le jean sélectionné pour une des tenues est en fait dans la panière à linge sale

chercher une alternative – s’exaspérer du temps qui passe vite alors que rien n’est dans la valise

mettre un peu de musique pour se motiver – danser comme une folle – s’asseoir pour reprendre son souffle

« liker » encore quelques photos sur Instagram – se faire rouspéter par son homme

et finalement s’y mettre pour de bon

Après des années de galère, j’ai fini par trouver ma petite organisation qui fonctionne. Il me faut plusieurs choses :

1 – Une valise pratique

Les produits liquides en cabine 19

2- Une liste détaillée

Hé oui, finit les questions « ai-je pensé à ça, et à ça » ? Désormais, je planifie tout en préparant une liste détaillée quelques jours à l’avance, que je fais sur Excel. (c’est vrai qu’il existe des applications, mais on en reviendrait à mon problème avec Instagram)

Au recto, la liste de TOUT de ce que je dois emporter : de la paire de chaussettes blanches, au T-shirt à rayures, en passant par le chargeur de téléphone… TOUT est détaillé !

Et par catégorie : « Vêtements », « Nuit », « Hygiène », « Maquillage », « Autres »

Au verso, je liste le détail de mes tenues par jour

Lundi : jean bleu, top beige, ceinture, etc. Mardi : jupe noire, escarpins cuirs, etc

Ainsi que ce que je dois penser à faire avant de partir : « vérifier que le passeport soit dans le sac, éteindre le chauffage, couper l’arrivée d’eau, etc »

3 – Une trousse de maquillage toujours prête 

Combien de fois me suis-je fais avoir en préparant ma valise le soir, puis le lendemain matin, après le maquillage, je remets mes produits à leur place habituelle au lieu de la trousse de toilette pour le voyage ? Oh juste une bonne dizaine de fois… J’arrive sur place et il manque le correcteur, le mascara, …. aaaaah

Du coup, je garde constamment un trousse spéciale maquillage avec mes pinceaux et des produits qui ont une longue durée de vie.

J’ai aussi investie dans une bonne palette de maquillage. Toutes les plus belles marques font de très belles palettes de voyage mais je ne supporte pas d’avoir mon rouge à lèvre à l’horizontale plutôt qu’en tube.

Alors quand la Naked – On the Run est sortie, je n’ai pas réfléchi plus longtemps. La palette contient :

  • un mascara
  • un crayon noir
  • un gloss
  • 5 fards à paupières
  • une poudre bronzante
  • un fard à joue
  • un illuminateur

La combinaison parfaite ! Ma trousse de maquillage est beaucoup plus légère puisque je n’ai plus qu’à ajouter un fond de teint, un correcteur, une base à paupières et un eye-liner.

Les produits liquides en cabine 18Les produits liquides en cabine 14Les produits liquides en cabine 12

Quant aux pinceaux, j’ai acheté les pinceaux de la collection voyage de Eco Tools. Ils sont tout doux, font très bien leur boulot et en plus, ils sont très jolis avec leurs manches de différentes couleurs
Les produits liquides en cabine 15 Les produits liquides en cabine 16 Les produits liquides en cabine 17

3 – Une trousse avec mon nécessaire pour les manucures :

Il s’agit d’une petite trousse que ma maman m’avait offerte contenant :

Et vous, çà marche bien le moment de faire sa valise ?

Publicités

8 réflexions sur “Mary Poppins ou comment ma valise se prépare presque toute seule

    1. Ah ah, non c’est promis, j’ai un peu beaucoup exagéré.
      Si je veux être tout à fait honnête, ma véritable deuxième maison, c’est comme tous ceux qui bossent : c’est mon entreprise. Triste, n’est-ce pas ?
      Je suis sûre que tu rêves un peu moins 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s